LES COMEDIENS

Il existe une véritable alchimie de troupe qui permet d'agréger des individualités autour d'un projet commun, et leur fait tenir des rôles souvent très éloignés de leur caractère et de leur personnalité réelle. C'est là, toute la magie du théâtre.
Voici donc, présentés par ordre alphabétique, nos " magiciens ":

GÉRARD AGOSTINI

Photographe attitré de la troupe et son fidèle trésorier, il est toujours disponible pour assumer les rôles les plus éclectiques et improbables : pharmacien envieux dans « Le Ruban », tambour de ville et agent de propagande du Docteur Knock dans la pièce éponyme, ou notable de province hypocondriaque dans « Les suites d’un premier lit »

PIERRE BERTIN

L’exemple parfait que l’on peut faire du théâtre à tout âge. En effet, après une parenthèse théâtrale de quelques années, Pierre a rejoint notre troupe il y a 4 ans à l’âge de 86 ans ! Il y interprète avec conviction et assurance des rôles « décalés » : mari schizophrène dans « Le Commissaire est bon enfant », maire complètement dépassé par les événements dans « Le mariage de Barillon », ou bien agriculteur cossu de province à la recherche d’une pioche à Paris, dans « La cagnotte »

CLAIRE-LISE ETIENBLED

Elle dispose d’une rare énergie, qu'elle nous a fait découvrir dans la première aventure commune du "Ruban". Elle joue la comédie, bien sûr, mais elle chante aussi, et elle danse fort bien. Elle a tenu avec brio le rôle de l’épouse bigame (bighomme selon son expression), dans « Le mariage de Barillon » et dans « La Cagnotte », elle nous revient dans le rôle d’une directrice d’agence matrimoniale obnubilée par la satisfaction de ses clients, quel qu’en soit le prix (pour eux !).

EVELYNE FONTAINE

Accessoiriste de la troupe, elle a interprété avec beaucoup de fantaisie dans « Knock », le rôle de l’hôtelière qui assiste malgré elle à la transformation de son établissement en….hôpital ! puis dans « Edgard et sa bonne », elle a incarné avec une grande vivacité le rôle d’une mère, qui cherche absolument à faire réaliser un bon mariage à sa fille, mais qui ne comprend rien aux étranges manies de son futur gendre. Enfin, dans « La Cagnotte », elle interprète le rôle de la vieille fille de province, qui après 2 ans de petites annonces infructueuses, reçoit enfin une lettre lui fixant un rendez-vous dans une agence matrimoniale.

DAMIEN HUSSON

Bricoleur de talent (on parlera encore longtemps de la maquette de voiture à échelle 1 qu'il a conçue et réalisée pour la pièce " Knock "), aucun rôle ne le rebute et il met autant d'ardeur et de plaisir à assumer aussi bien des premiers que des seconds rôles. Après avoir tenu les rôles de Topaze et de Knock dans les pièces éponymes, l'an passé il a joué le rôle du futur mari de la jeune fille de la maison, qui finit par épouser par erreur sa belle-mère, avant de se retrouver célibataire. Cette année, il jouera le rôle d'un bourgeois de province autoritaire qui veut tout régenter dans son entourage, et dont les différents plans finissent toujours par s'écrouler les uns après les autres.

JEAN-JACQUES MAILLARD

Président actuel de la Troupe. Il assume avec un engagement jamais démenti les rôles de personnages hauts en couleurs et retors : médecin prêt à tout pour être décoré dans « Le Ruban », médecin (encore !) retors, qui tente d’escroquer Knock, vieille ganache de militaire dans « Les suites d’un premier lit », commissaire odieux dans « Le commissaire est bon enfant », marin improbable dans « Le mariage de Barillon ».

EVELYNE MALANCHERE

Elle excelle dans les rôles de soubrette et de femme du monde. Elle a joué le rôle d’une servante souffre-douleur dans « Les suites d’un premier lit » et dans « Le mariage de Barillon » et celui de la marquise de Manicamp dans « Embrassons-nous, Folleville ! ».

CHRISTOPHE MENANT

Il a rejoint notre troupe il y a deux ans dans « La Cagnotte ». Pour ses premiers pas sur les planches il a tenu avec bonheur deux rôles très dissemblables : celui d’un notaire, soupirant de la jeune fille de la maison, et celui d’un fils d’agriculteur, que son père a inscrit à l’école d’agriculture de Grignon, mais lui, préfère la photographie « parce qu’il y a des femmes ».

ANNE TROGNON

C’est l’initiatrice et l’organisatrice de nos représentations théâtrales destinées aux résidents des Maisons de Retraite de Montfort et de sa région.
Elle assume avec justesse, grâce et présence des rôles très éclectiques de snob, d’épouse délaissée, de bourgeoise ou de jeune fille de bonne famille. Dans ces registres, on peut citer son rôle de riche bourgeoise hypocondriaque victime du Docteur Knock, d’actrice insupportable qui peine à entrer dans son rôle dans « On passe dans 8 jours », d’épouse tyrannique dans « Les Boulingrins » ou de jeune fille à marier dans « Le mariage de Barillon ».

THOMAS ROLLAND

Nouveau venu dans la troupe, son duo délirant dans la scène culte de la biscotte de « La cage aux folles » est un grand moment qui restera gravé dans nos mémoires.

BENJAMIN TREMBLAY

Egalement nouveau venu dans la troupe, il fera ses premiers pas sur scène dans la scène culte de la cuisine des « Tontons flingueurs » : tout un programme !

Facebook

Notre site Web vous permet d’aimer ou de partager son contenu sur le réseau social Facebook. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de Facebook: https://www.facebook.com/policy/cookies/

YouTube

Les vidéos intégrées fournies par YouTube sont utilisées sur notre site Web. En acceptant de les regarder, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy